across protocol uma bridge
News crypto

Across le nouveau bridge entre Ethereum et ses L2 déployé par UMA

3 Mins read

La solution de bridge d’UMA, Across, lance une nouvelle fonctionnalité cross-chain afin de dynamiser le déploiement autour d’Ethereum. De nouvelles fonctionnalités permettront aux utilisateurs d’envoyer instantanément et de manière sécurisée leurs tokens et cryptos entre Optimism, Abritrum, Boba Network, Polygon et Ethereum mainnet.

Across le bridge made in UMA


Across, est un bridge cross-chain permettant des transactions décentralisées et quasi instantanées entre les layers 2 et le réseau principal Ethereum.

Lancé en novembre 2021, Across est un protocole de transition qui utilise des relais cautionnés, des pools de liquidité unilatéraux et l’oracle optimiste d’UMA, pour permettre des transferts décentralisés quasi instantanés. Across a déjà permis 12 300 relais totalisant plus de 251 millions de dollars entre le réseau principal Ethereum et les L2 et la nouvelle mise à niveau permettra aux utilisateurs de faire le pont entre davantage de chaînes et de bénéficier d’une plus grande efficacité du capital, le tout avec l’engagement à faible coût d’Across.

L’avenir d’Ethereum dépend de sa capacité à rendre les rollups faciles, bon marché et sûrs à utiliser. Notre vision pour Across est qu’il deviendra le guichet unique pour les utilisateurs qui cherchent à passer d’un rollup à l’autre.

Hart Lambur, co-fondateur d’Across et d’UMA

Nouvelles fonctionnalités d’Across


  • Transferts L2 – L2 – En plus des transferts entre le réseau principal Ethereum vers Optimism, Arbitrum, Boba Network et, dorénavant, Polygon, les utilisateurs d’Across pourront pour la première fois déplacer des actifs d’un L2 à un autre écosystème L2, aidant à résoudre un problème clé de liquidité parmi les dApps, tout en bénéficiant de frais de gaz inférieurs, d’une meilleure sécurité et vitesse.
  • Liquidité juste à temps – Across V2 introduit la liquidité « juste à temps » qui améliore l’efficacité du capital pour les relais et les fournisseurs de liquidité. En règle générale, d’autres bridge doivent répartir leurs liquidités pour chaque chaîne supplémentaire qu’ils prennent en charge, ce qui entraîne davantage de dérapages et des frais plus élevés. Across éliminera cela en concentrant la majorité des fonds sur L1 jusqu’à ce qu’ils soient nécessaires, en créant plus de capital disponible dans ces pools et en permettant des transferts plus importants. La liquidité juste à temps offre également une plus grande sécurité aux utilisateurs en regroupant les fonds sur L1, héritant ainsi de la sécurité de la couche de base Ethereum et d’aucune des hypothèses de confiance des autres chaînes.
  • Netting – La nouvelle conception d’Across utilise un “netting” qui peut rendre les transactions encore moins chères en cas de coïncidence des besoins. Across permettra cela en associant la coïncidence des besoins entre deux utilisateurs envoyant des fonds dans des directions opposées en même temps. En “compensant” leurs soldes les uns avec les autres sur leurs chaînes respectives, les fonds n’auront plus besoin d’être pontés sur le backend d’Across, ce qui rendra le transfert beaucoup moins cher.

Across le bridge qui fait toute la différence


Les ponts sont un moyen fondamental pour les utilisateurs de la DeFi d’interagir avec différents écosystèmes blockchain. En ce qui concerne la sécurité des ponts, il est essentiel que l’industrie se concentre sur les moyens de minimiser les hypothèses de confiance et de disposer de systèmes de surveillance décentralisés rigoureux et de sécurité intégrée.

Alors que tout système devrait inclure des bots qui effectuent une surveillance automatisée, c’est la couche de contrôle humaine qui peut vraiment aider à protéger les ponts de la blockchain.
Une façon d’y parvenir consiste à utiliser une solide couche de résolution des litiges, telle qu’un oracle optimiste qui vérifie et valide toutes les interactions entre l’utilisateur transférant des fonds et le relais de pont exécutant la transaction et percevant des frais.

Dans ce cas, un oracle optimiste fonctionne comme une « machine à vérité » et est alimenté par une communauté de personnes qui fournissent une vérification et une résolution des données dans le monde réel, dans le cas rare d’un différent dû à des erreurs de relais ou à des malversations.
Bien qu’il ne soit pas infaillible, il s’agit d’un premier pas précieux vers la résolution des problèmes rencontrés avec les exploits Wormhole et Anyswap.

Par John Shutt, ingénieur Smart-contract chez Risk Labs, l’équipe derrière UMA et Across Protocol. John travaille sur les systèmes de crypto-actifs et de messagerie cryptée depuis plus d’une décennie.

RealT
432 posts

About author
Je suis Clément le fondateur de francecrypto.fr ! J'ai découvert le Bitcoin en 2010 sans vraiment m'y intéresser... Une décennie plus tard, je décide de tout plaquer pour vous faire découvrir le secteur incroyable des blockchains et des cryptomonnaies !
Articles
Related posts
News cryptoNFT

Pourquoi la ville de Cannes met aux enchères son patrimoine en NFT ?

8 Mins read
Il y a quelques semaines la ville de Cannes annonçait la vente sous forme de NFT de son patrimoine. A priori, on…
News crypto

Atlendis Labs lance la version mainnet sur Polygon

5 Mins read
Atlendis Labs vise à remédier à l’inefficience des prêts de capitaux dans le domaine de la DeFi en permettant à des emprunteurs…
DAONews crypto

Participez à la plus grande Pizza Party au monde pour le Bitcoin Pizza Day

3 Mins read
Voilà 12 ans maintenant que le 22 Mai est célébré comme le Bitcoin Pizza Day. Le jour où un Américain du nom…

Rejoins la communauté !

Toutes les semaines un condensé de l'actualité crypto, des tests et tutoriels dans ta boîte mail !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

×
Vidéos

CHIT CHAT avec Marc Zeller de Aave