BRuno le maire bitcoin 1er avril
News crypto

Bruno Le Maire favorable au paiement des impôts en Bitcoin en Polynésie

2 Mins read
  • Bitcoin bientôt accepté comme moyen de paiement pour les impôts
  • Poisson d'avril

Revirement de situation au sein du gouvernement, le Ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, Bruno Le Maire s’est dit favorable au paiement des impôts en Bitcoin (BTC) en Polynésie Française à titre d’essai.

Dès 2022, les impôts en Polynésie pourront être réglés en Bitcoin

En Polynésie Française, il sera possible dès l’an prochain de payer ses impôts en cryptomonnaie, et plus particulièrement en Bitcoin (BTC). Une première pour la République Française, et Bruno Le Maire, particulièrement réticent et hostile à l’utilisation des crypto-actifs. Il semblerait que la Polynésie fasse figure d’expérimentation pour les autorités fiscales et permettra à quelque 300 000 Polynésiens de s’acquitter de leurs impôts directement en Bitcoin.

Si toutes les modalités n’ont pas encore été précisées concernant la manière dont l’État Français percevra les impôts en Bitcoin, il semblerait qu’une équipe de développeurs soit en cours de recrutement afin d’implémenter un nœud Bitcoin pour valider les futures transactions.

En Suisse c’est la ville de Zoug qui a permis le paiement d’impôts en cryptomonnaies, qui a finalement inspiré la France. Bruno Le Maire fait un pas vers une adoption Europénne avec cette nouvelle option de paiement, une initiative avant-gardiste de la part d’un gouvernement qui jusqu’à présent s’était montré assez critique à l’égard des monnaies virtuelles.

Concrètement, dans l’immédiat, payer ses impôts en bitcoin ne change pas grand-chose, puisque l’État va convertir directement ces paiements en Francs Pacifiques.

Une offre de niche pour l’État Français


“L’État Français ne s’attend pas à recevoir beaucoup de demandes de paiement en Bitcoin”, il s’agit des dires de Bruno Le Maire d’une offre de niche. Cela dit, les cryptomonnaies sont en excellente forme. Si l’on prend le Bitcoin, par exemple, il a d’abord plongé au début de la crise du coronavirus en Mars 2020 ($3’000), puis a rapidement surpassé toutes les classes d’actifs pour évoluer ces derniers jours entre 57’000 et 60’000 dollars.

La plupart des grandes banques sont en train de préparer son arrivée, et de plus en plus d’entreprises convertissent une partie de leur trésorerie en Bitcoin, à l’instar de Tesla. Les cryptomonnaies ont un bel avenir devant elles, et la France leur tend les bras.

Il s’agit bien évidemment d’un canular du 1er avril. À l’heure actuelle le gouvernement Français est toujours autant frileux concernant le sujet des crypto-actifs. Cet article a été inspiré du canton de Zoug en Suisse qui accepte depuis cette année les paiements en Bitcoin pour ses impôts.

RealT
434 posts

About author
Je suis Clément le fondateur de francecrypto.fr ! J'ai découvert le Bitcoin en 2010 sans vraiment m'y intéresser... Une décennie plus tard, je décide de tout plaquer pour vous faire découvrir le secteur incroyable des blockchains et des cryptomonnaies !
Articles
Related posts
News crypto

Atlendis Labs lance un pool d'emprunt pour Wintermute

2 Mins read
Atlendis Labs accueille son premier emprunteur institutionnel AA, Wintermute, l’un des principaux market maker algorithmiques dans les cryptos-actifs.
News crypto

Metaverse Summit : La première conférence Web3 dirigée par des femmes

3 Mins read
Notamment tourné vers les représentations féminines dans le Web3, le Metaverse Summit a également pour but de promouvoir la diversité à travers…
News cryptoNFT

L’Olympia lance “The O’Gs”, sa collection de NFT

2 Mins read
La startup Tailor s’associe à la mythique salle de concert parisienne, L’Olympia qui réalise une entrée remarquée dans le monde du Web3…

Rejoins la communauté !

Toutes les semaines un condensé de l'actualité crypto, des tests et tutoriels dans ta boîte mail !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

×
Guide complet 2022

Qu'est-ce qu'un stablecoin et comment est-ce que ça fonctionne ?