Aptos
NEWS

La genèse de la blockchain Aptos, anciennement Diem

7 Mins read

Les anciennes équipes du projet Diem lancent Aptos Labs, une nouvelle blockchain qui souhaite répondre à l’adoption de masse. Depuis 2009 et la création du Bitcoin, les blockchains se sont bien développées techniquement afin d’améliorer la sécurité et la scalabilité. Cependant, elles sont toujours en proie au danger et à la confusion qui règne autour de la décentralisation. L’idée de perdre la main sur la centralisation ne rassure pas l’ensemble des utilisateurs ou des parties prenantes pouvant avoir besoin de cette nouvelle technologie. La fiabilité, la sécurité ainsi que la confidentialité restent des facteurs à améliorer afin d’obtenir un outil capable d’être adopté par tous. Une nouvelle blockchain de première couche ou layer 1 était nécessaire pour résoudre l’ensemble de ces problématiques.

Découvrons dans cet article le projet Aptos et la vision de cette nouvelle blockchain, ainsi que ses missions et objectifs.

Les équipes du projet Aptos ont annoncé le lancement du Devnet le 15 mars

Les équipes


Il s’agit bien des créateurs originaux du projet Diem. Pour rappel, le projet Diem était un projet de monnaie numérique porté par Meta (Facebook). La création de cette cryptomonnaie pour le compte du réseau social a été avortée à la suite de nombreuses contraintes énoncées par les régulateurs. Facebook a finalement abandonné le projet et vendu ses parts à Silvergate Capital.

Débarrassé de la bureaucratie et des régulateurs, l’équipe entend bien continuer à développer et à construire sa blockchain. Depuis des années, ce sont de nombreux ingénieurs les plus brillants du monde qui travaillent sur ce projet. Maintenant, ils sont prêts à lancer l’infrastructure du réseau.

Co-fondateur, Avery Ching est l’un des experts mondiaux de la construction de systèmes distribués et de la mise à l’échelle pour des milliards de personnes. Le reste de l’équipe fondatrice d’Aptos se compose d’un groupe impressionnant de compétences, docteurs, chercheurs, designers…  L’équipe du projet est convaincu qu’ils sont les bonnes personnes pour construire un réseau sûr, évolutif et accessible à tous.

Blockchain Layer 1 Aptos
Une blockchain de première couche pour tous

La vision d’Aptos


Aujourd’hui, il s’agit de la genèse d’Aptos, la mission est de créer un accès universel et équitable aux actifs décentralisés pour des milliards de personnes à travers le monde. Aptos c’est un nouveau projet pour réussir à fournir la blockchain la plus sûre et la mieux armée pour la production mondiale.

Il existe potentiellement un besoin à propos d’une blockchain rapide, innovante et capable de s’adapter et de répondre aux besoins de milliards de personnes. Le Web3 est vaste et riche avec des plates-formes de contrats intelligents, des infrastructures novatrices, des outils de développement, des portefeuilles de cryptomonnaies et des applications décentralisées.

Aptos souhaite améliorer l’expérience utilisateur en matière de sécurité et d’évolutivité pour tous depuis n’importe quel endroit du globe.

Le fonctionnement d’Aptos


1. Sureté & sécurité

Move: Langage blockchain sûr et flexible

Le langage Move est conçu pour une gestion sécurisée des ressources et une exécution vérifiable sur une blockchain. L’exécution des transactions est déterministe, hermétique et mesurée.

Déterministe et hermétique, signifie que les résultats de l’exécution sont entièrement prévisibles, basés uniquement sur les informations de la dite transaction et l’état actuel de la blockchain. Le comptage au niveau de l’exécution des transactions représente une défense importante contre les attaques par déni de service (DDoS).

Move met en œuvre, les comptes, les frais de transaction, la gestion des nœuds validateurs, la bibliothèque standard, ainsi que la configuration du réseau.

Protocole de consensus BFT

Ce protocole représente la qualité de production avec une haute assurance. L’équipe du projet a développé un moteur BFT (Byzantine Fault Tolerance) à faible latence avec le dérivé HotStuff implémenté dans cette solution. Le protocole de réplication HotStuff BFT se base sur le modèle de leader et le modèle d’apprentissage.

Ce consensus vise à améliorer la finalité notamment grâce à un simulateur qui analyse les délais d’attente afin de les réduire. La validation des blocs intervient en seulement deux allers-retours sur le réseau ce qui donne la plupart du temps une finalité sous la seconde. Le système de réputation analyse l’état des validateurs sur la chaîne et ordonne automatiquement les rotations entre les différents nœuds leaders.

Ce consensus sépare la vivacité de la sécurité. Le dérivé BFT HotStuff représente la vivacité. Cependant, la sécurité dépendra toujours du modèle d’honnêteté BFT qui par ailleurs a été auditée et vérifiée.

Implémentation d’Aptos Core

Un nombre important de validateurs doivent être disponibles pour régir le protocole afin d’assurer la sécurité et la décentralisation. La structure du logiciel doit empêcher les attaques et garantir la sécurité de la blockchain. C’est la raison principale pour laquelle le projet a choisi d’utiliser Move ainsi que Rust comme langages de programmation.

Transaction multi-agents

Les transactions multi-agents exploitent le type de signature fournie par Move. Ce qui permet plusieurs actions atomiques au sein d’une seule transaction sur plusieurs comptes On-Chain. Cette fonction permet aux utilisateurs d’échanger entre plusieurs entités via une seule transaction. Grâce à cette fonction, le protocole améliore la rapidité, mais aussi la sécurité.

Blockchain Aptos, travaux de développement
Les travaux de développement

2. Evolutivité et performance


Indicateurs de performance

Les équipes basent leurs travaux sur le fait que les blockchains actuelles n’analysent pas les indicateurs de performances de façon optimale. Certaines données de calcul sont laissées de côté ou alors comparé à mauvais escient. Ce qui pourrait avoir des incidences sur les performances des nœuds validateurs. Et de la blockchain en elle-même en matière de scalabilité et de rapidité d’exécution.

Dissociation du consensus avec les transactions

C’est un long périple qui attend le projet dans le développement et les tests attachés au réseau principal. Aujourd’hui, les travaux sont axés sur la dissociation du consensus et du traitement des transactions afin d’améliorer la finalité du protocole. Plus tard dans l’année, Aptos annonce faire évoluer son consensus avec une mise à niveau du testnet. On apprend que la blockchain a réalisé des tests avec la technologie de la mémoire transactionnelle. Elle aurait réussi à atteindre un niveau de 130 000 transactions validées par seconde.

Stockage de données

Un autre axe de travail concerne les structures de données authentifiées et le stockage d’état associé. Les arbres de Merkle en stockage mémoire sont efficaces à petite échelle, mais il s’agit d’un goulot d’étranglement pour la gestion des données. Des solutions de branchement plus élevées sont à l’étude avec des analyses sur la conception des structures de données authentifiées ainsi qu’une mise en cache optimisée via différents modèles d’accès.

Amélioration des implémentations

L’amélioration des implémentations alternatives du parallélisme sont à l’étude. La prise en charge d’un éventail de protocole permet d’obtenir une diversité significative ce qui peut demander beaucoup de puissance afin d’assurer la synchronisation de l’état des nœuds. Afin de prendre en charge des nœuds complets peu coûteux, le protocole peut synchroniser les transactions et leurs résultats exécutés et signés. Cette action est réalisée par des validateurs qui permettent à un nœud d’ignorer le calcul au prix d’un débit réseau plus élevé et de mettre à jour directement l’état du grand livre à partir de l’exécution.

Plutôt que de télécharger la blockchain en entier pour accéder au dernier registre, le validateur peut utiliser l’accumulateur de transactions de niveau supérieur pour obtenir la dernière transaction validée. Cela permet la gestion de l’historique et des transactions précédentes à un moindre coût.

Roadmap du projet Aptos

L’objectif du projet est le lancement du réseau principal afin que les développeurs puissent commencer à utiliser cette nouvelle infrastructure. Pour cela, les équipes ont prévu plusieurs hackatons au niveau mondial. Ainsi que l’amélioration du protocole de sécurité et la mise à l’échelle du réseau grâce à l’évolutivité. Voici la feuille de route :

1er Trimestre

  • Lancement du testnet pour les développeurs
  • Partenariat avec des organisations Web3 et des développeurs afin d’améliorer la solution actuelle

2nd trimestre

  • Lancement incitatif du testnet
  • Travailler avec les nœuds sur la décentralisation du protocole
  • Lancement d’un bug bounty pour résoudre les problèmes d’infrastructures
  • Alignement des incitations pour l’ensemble des personnes qui aident à améliorer le réseau

3ème trimestre

  • Lancement du réseau principal

Pour le dernier trimestre 2023 et le premier trimestre 2024 : l’équipe s’engage à lancer de nouvelles fonctionnalités sur le réseau principal d’Aptos.

En résumé


Autant dire que les équipes ont de l’ambition pour cette nouvelle blockchain de première couche. De nombreuses évolutions devraient voir le jour avec l’ensemble des travaux d’amélioration et de développement du protocole. Une équipe prête à bouleverser les indicateurs de performances et les méthodes traditionnelles des blockchains passées. Dans le but d’améliorer en profondeur le trilemme des blockchains.

La route n’est plus très longue jusqu’à la sortie du réseau principal. Après plus de 3 années de développement pour un projet qui finalement n’a pas vu le jour. On peut imaginer la consécration des équipes autour du projet lorsque le réseau principal pourra enfin sortir. Beaucoup de travail et de promesses, la communauté crypto restera attentive à la sortie de cet écosystème prometteur.

Related posts
NEWS

Les cryptomonnaies sont-elles nocives pour l'environnement ?

4 Mins read
Les cryptomonnaies peuvent avoir un impact négatif sur l’environnement en raison de la consommation d’énergie requise pour leur exploitation. Les mineurs de…
NEWS

Elrond (EGLD) devient MultiversX

2 Mins read
La blockchain Elrond est un réseau hautement performante conçue pour être utilisée dans les applications à grande échelle et à haut volume…
NEWS

L'Analyse objective de Bitcoin avec ChatGPT

3 Mins read
Le Bitcoin est une forme de monnaie numérique créée en 2009. Il a été conçu pour être un moyen de paiement sécurisé…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×
GUIDE 2023

Coinbase Cloud lance une suite d'outils pour la blockchain Avalanche