Guide complet 2021

Avis crypto : la cryptomonnaie SafeMoon est-elle un énième shitcoin ?

5 Minutes

Vous voulez devenir millionnaire en crypto ? Courez acheter de la crypto SafeMoon ! Mmmm… Attendez un peu et lisez avant cet article spécial avis crypto. Derrière la hype de SafeMoon, se cache-t-il un projet solide ou est-ce juste de la poudre aux yeux ? C’est ce que nous allons tenter de déterminer !

L’histoire du projet SafeMoon


Elle s’appelle SafeMoon et elle pourrait faire de l’ombre au Dogecoin. Cette nouvelle cryptomonnaie n’a été lancée que le 8 mars 2021 et elle fait déjà la une de bien des médias, sans compter un engouement sans précédent parmi les influenceurs crypto. Tout le monde, ou presque, en parle ! Forcément, on ne pouvait pas faire abstraction de l’émulation que SafeMoon génère.

Commençons déjà par nous poser une question : pourquoi SafeMoon et son token SAFEMOON attirent autant les regards dernièrement ? La raison s’explique facilement : le cours du SAFEMOON a tout bonnement explosé, passant de 0.000000001 dollar lors de son lancement à 0.00001399 dollar le 20 avril dernier lors de son All Time High le plus récent. Rayez les zéros et vous obtenez une croissance de 1398900%, ce qui donne le tournis. SafeMoon se positionne à l’heure actuelle à la 202ème place au sein du classement du Market Cap, avec une capitalisation globale qui frôle les 5 milliards de dollars.

Le nom de SafeMoon répond à une stratégie marketing bien léchée : Safe pour tenter de rassurer sur la sécurité et Moon en référence à une expression courante dans le monde des cryptos “To the moon !“. D’un point de vue technique, qu’en est-il pour SafeMoon ? Il s’agit d’un protocole DeFi (finance décentralisée) qui se base sur la Binance Smart Chain (BSC). 

SafeMoon shitcoin : le projet est-il un scam ?


Quand on voit une telle ébullition autour d’un projet crypto, il est légitime de se demander si celui-ci est véritablement sérieux ou s’il cherche juste à surfer sur la vague pour faire quelques heureux. Le protocole DeFi SafeMoon est-il sûr ? S’il se targue d’avoir dépassé les 2 millions de holders de SAFEMOON, il suscite des interrogations vis-à-vis de ses fonctions, notamment le RFI Static Rewards. Celle-ci récompense les détenteurs du token SAFEMOON qui choisissent de HODL leurs coins.

Comment les récompenser ? En prélevant 10% de frais aux personnes qui décident de vendre leurs tokens et en reversant 5% aux holders. Les 5% de frais restants sont quant à eux utilisés pour alimenter un pool de liquidité en BNB sur Pancake Swap. Là où le bât blesse, c’est que l’équipe du projet a accès aux paires de liquidité sur PancakeSwap. C’est en tout cas ce qu’affirme la firme américaine Obelisk, qui a procédé à un audit de SafeMoon. Pour elle, SafeMoon est loin d’un protocole DeFi safe… Les risques selon Obelisk sont importants, allant jusqu’à l’impossibilité de vendre les tokens SafeMoon si les développeurs choisissaient de mettre des frais de liquidité à 100% ou pire encore, voir le prix du SAFEMOON s’effondrer si les développeurs venaient à fermer le pool de liquidé et abandonner le projet.

Il existe bel et bien de multiples alertes sur le projet SafeMoon, dont un risque non négligeable de rug pull. En d’autres termes les développeurs pourraient à n’importe quel moment sortir les liquidités des pools, les convertir en ETH et vous laisser avec un token sans valeur sur les bras.

Quels sont les risques ?


Dans l’hypothèse où les développeurs attendent qu’il y ait un maximum de LP dans les pools voici les différents scenarii :

Dans le meilleur des cas, il est possible de changer les frais collectés par les pools pour les faire descendre à 0%. Ce qui signifie plus de frais collectés, donc plus de burn (destruction de token).

Dans le pire des cas, les frais passent à 100% et là, il n’est plus possible de trader le SAFEMOON. La liquidité irait directement sur l’adresse de contrat plutôt que dans votre wallet.

Dernier cas, les développeurs retirent tous leurs LP des pools, et par conséquent vendent massivement leurs tokens, faisant irrémédiablement tomber le prix du SAFEMOON à 0.

Shitcoin, pyramide de Ponzi, scam… Les suspicions ne manquent pas vis-à-vis de SafeMoon !

La crypto SafeMoon est-elle le nouveau Dogecoin ?


On lit régulièrement “SafeMoon is the new Dogecoin“. Force est de reconnaître que les deux projets ont des points communs : la cryptomonnaie Dogecoin comme la cryptomonnaie SafeMoon ne servent à rien de concret et toutes deux ont vu le cours de leur token bondir pour atteindre des sommets au mois d’avril 2021. Toutefois, le Dogecoin a pour lui l’antériorité, puisque le DOGE est né en décembre 2013 d’un fork du Litecoin (LTC). Conçu à l’origine comme une blague sur le thème du meme doge représentant un chien Shiba Inu, le Dogecoin n’attirait pas les foules jusqu’à ce qu’Elon Musk, qu’on n’a pas besoin de présenter, s’en mêle.

Qualifiant le Dogecoin de “véhicule financier inarrêtable qui va conquérir le monde” lors de son passage dans l’émission américaine Saturday Night Live (SNL), Elon Musk a récidivé le 16 mai 2021 sur Twitter. Le fantasque milliardaire a été jusqu’à affirmer que le Dogecoin, de part ses frais de transaction peu élevés et de son volume, avait de quoi “devenir la monnaie de la Terre“. La crypto SafeMoon ne bénéficie pas de son côté d’un soutien indéfectible d’une ou de plusieurs personnes à l’influence mondiale. Ce qui fait la force de SafeMoon, c’est sa communauté : les premiers arrivés s’enrichissent mais nous l’avons vu, tout pourrait basculer du jour au lendemain.

Où acheter des tokens SafeMoon ?

Malgré le fait que la crypto SafeMoon soit potentiellement un shitcoin ou un Ponzi, vous souhaitez quand même en acheter ? Vous trouverez le token SAFEMOON en vente sur Gate.io, MXC.COM et BitMart contre de l’USDT mais vous pouvez également très bien choisir de faire des swaps de WBNB, de BUSD ou de CAKE contre du SAFEMOON sur PancakeSwap.

Si vous choisissez d’acheter du SAFEMOON, gardez en tête que le projet n’est peut-être qu’une vulgaire arnaque et que vous risquez potentiellement de tout perdre. N’investissez qu’à vos risques et périls, même si c’est déjà le cas pour toute cryptomonnaie. Si SafeMoon peut rapporter gros à ses premiers adeptes, ceux en fin de chaîne ne seront pas lotis à la même enseigne !

En résumé : 


  • SafeMoon et son token SAFEMOON connaissent une forte popularité. 
  • Le projet est suspecté d’être un shitcoin conçu pour enrichir les spéculateurs qui l’ont adopté en premier. 
  • Selon la firme Obelisk, les développeurs de SafeMoon ont accès au pool de liquidité alimenté par les frais de transactions appliqués lors de chaque vente de SAFEMOON. 
  • La crypto SafeMoon est un investissement hautement risqué. 

Nos articles sont rédigés dans un but à caractère éducatif et informatif. Nous ne fournissons pas de conseil en investissement. Tout investissement comporte un risque de perte en capital. N’investissez jamais plus que ce que vous êtes prêt à perdre.

Questions Fréquentes

  1. Qu’est-ce Safemoon ?

    Il s'agit d'un énième meme-token, copycat du célèbre Dogecoin porté part une vague sans précédent d'influenceurs. Ce token ne repose sur aucun fondement et est sujet à de nombreuses spéculations.

  2. Est-ce que l'on peut acheter Safemoon sur Binance ?

    Non. Le SAFEMOON n'est pas disponible directement sur Binance mais il est possible de s'en procurer sur la Binance Smart Chain au travers d'un DEX comme PancakeSwap.

  3. Qui a créé Safemoon ?

    Le projet SafeMoon a été créé en Mars 2021 par un groupe de développeurs Américains.

  4. Safemoon est-il est un scam ?

    Bien que naissant, tout laisse à penser que Safemoon coche de nombreuses cases d'un projet dangereux avec un risque potentiellement élevé de scam. Qu'il s'agisse d'une pyramide de Ponzi, ou d'une arnaque déguisée le danger est réel.

19 posts

À propos de l'auteur
Je fais partie de ces nerds qui ont voulu miner du Bitcoin à ses prémices et qui ont laissé tomber, pensant que ça ne valait pas le coup à l'époque. Entre temps, j'ai bien sûr changé d'avis ! Cela quelques années déjà que j'écris des articles sur le thème des cryptomonnaies et de la technologie blockchain. Mon profil atypique, avec une double formation de webmaster et d'historienne de l'art, m'oriente tout naturellement vers des sujets techniques et/ou liés à la culture. Un passage dans le monde de la finance m'a également poussée à m'intéresser à la fintech. Et si l'on me parle de gaming, mon côté geek prend le dessus !
Articles
Related posts
Guide complet 2021

iExec la marketplace dédiée à la puissance de calcul sur la blockchain

4 Minutes
Aujourd’hui, on vous parle d’un projet français à suivre de très près : iExec. Son objectif est de réinventer le Cloud afin…
Guide complet 2021

Qu’est-ce que UNIRIS le projet d'identité numérique sur la blockchain ?

4 Minutes
Uniris entend révolutionner l’identité numérique grâce à la blockchain. Sécuriser nos données personnelles, telle est l’ambition de la société française Uniris !…
Guide complet 2021

Qu’est-ce que Zilliqa et comment est-ce que ça fonctionne ?

4 Minutes
Zilliqa, c’est avant tout la scalabilité. Un atout de taille pour la finance décentralisée, la DeFi. De quoi lui permettre de concurrencer…

Rejoins la communauté !

Toutes les semaines un condensé de l'actualité crypto, des tests et tutoriels dans ta boîte mail !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×
ActualitésGuide complet 2021

5 choses à savoir avant d'acheter du Dogecoin (DOGE)