Bitcoin : manuel de survie pour répondre aux idées reçues à Noël

Petit florilège d’idées reçues sur le Bitcoin et les cryptomonnaies, et les réponses à apporter pour leur tordre le cou, parfait dans les repas de famille à Noël.

Vous le voyez venir le réveillon de Noël ? Coincé entre un oncle un peu lourd, des anciens bourrés (de certitudes) et vos cousins vantards ? Mais, voilà entre deux morceaux de dinde, vous décidez que vous allez mettre fin aux diatribes caustiques sur le Bitcoin et toutes les inepties qui l’entour. La bamboche, c’est terminé !

Voici un guide de certaines idées reçues qui ne reposent que sur des jugements de valeurs : il est temps d’y mettre un terme !

"C'est la monnaie des terroristes ! C'est Bruno Lemaire qui l'a dit"

Difficile de passer à côté de cette information tant elle est galvaudée et décorrélée de la réalité !
C’EST VRAI : Des individus ont acheté du Bitcoin afin de financer des terroristes grâce à des automates et des tickets achetés en bureaux de tabacs.
On parle ici de 1500€.
Les transactions sur la blockchain sont parfaitement traçables et identifiables, c’est ce qui a notamment permis de retrouver ces personnes.
Pour rappel Lafarge a financé à coups de millions d’euros pendant plusieurs années l’État islamique afin de maintenir une usine en Syrie.

→ À lire aussi : l’enquête de Capital sur le financement du terrorisme 

"Le Bitcoin ça pollue beaucoup plus que [mettre une industrie polluante au choix] "

Le Bitcoin pollue. Si l’on va dans ce sens, vous aussi en tant qu’individu vous polluez : Voiture, chauffage, vos courses, les voyages, etc. À moins d’habiter en autarcie au fin fond de l’Ardèche, vous contribuez malheureusement à un certain niveau de pollution.

La consommation électrique du Bitcoin en fait un actif polluant, certes, cependant la majorité de cette production électrique provient aujourd’hui d’énergies renouvelables, barrages hydrauliques, éolien, solaire ou géothermie comme en Islande… Penser que seule la consommation d’énergie de la blockchain bitcoin est un problème pour l’environnement est donc faux.

De plus certaines blockchains utilisent le consensus de Proof-of-Stake qui ne fait pas appel aux mineurs pour valider les transactions. Ce qui sera bientôt le cas pour Ethereum d’ici fin 2021.

"De toute manière ça ne sert qu'à blanchir de l'argent"

Un système lisible et visible par tous, tout le temps, et surveillé en permanence par toutes les agences de renseignement de la planète et des entreprises d’analyses. Vous pensez vraiment que des organisations criminelles vont s’amuser à transférer leur argent de cette manière ?
Il est strictement impossible de tracer les derniers propriétaires d’un billet de banque contrairement à une transaction sur la blockchain.

Pour rappel les FinCEN ont mis à jour le blanchiment de 2000 milliards de dollars par un consortium de banques pendant 20 ans !

→ À lire aussi : Comment les grandes banques ferment les yeux sur les mouvements d’argent sale

"Ça ne sert qu'à spéculer"

Vous avez ouvert un compte en bourse récemment ?

Le trading de cryptomonnaies existe c’est un fait et quand les uns gagnent les autres perdent, assurément. En revanche mettre dans le même sac technologie blockchain, cryptomonnaie, finance et trading est une erreur. Contrairement au trading simple, il est possible de générer un revenu passif : staking ou gestion de masternodes pour les plus simples, yield farming et finance décentralisée pour les plus complexes.

Pas besoin de parier à la hausse ou à la baisse gagner de l’argent.

"Je ne comprends rien à l'informatique"

Difficile de vous en vouloir ! Dans le même temps il n’y a pas vraiment de corrélation entre investissement et informatique.

Des armées de développeurs travaillent quotidiennement sur la conception de blockchains, leur intégration et l’utilisation que l’on peut en faire, c’est un fait avéré. En revanche mis à part pour votre culture personnelle, vous n’avez pas besoin de savoir coder en Python pour investir dans le Bitcoin !

Cependant n’oubliez jamais la règle : N’investissez que dans ce que vous comprenez et jamais plus que ce que vous pouvez vous permettre de perdre !

"Pourquoi mettre de l'argent dans le Bitcoin alors qu'on a des livrets et la bourse ?"

Voici l’évolution des cours suivants sur l’année 2020 :

Livret A : 0,5% annuel
CAC 40 : -9%
Or : +25%
Bitcoin : +190%
Ethereum : +313%

Rappel : Le meilleur rempart face à la crise, c’est la diversification !

Nous vous souhaitons un excellent et heureux Noël en famille et d’excellentes fêtes de fin d’année !
Malgré les difficultés qui nous ont tous touché cette année nous espérons que vous êtes en bonne santé et que vous profiterez de ces moments pour passer du temps avec vos proches. 

Publié par

Clément

Je suis Clément le fondateur de francecrypto.fr ! J'ai découvert le Bitcoin en 2010 sans vraiment m'y intéresser... Une décennie plus tard, je décide de tout plaquer pour vous faire découvrir le secteur incroyable des blockchains et des cryptomonnaies ! Afficher tous les articles par Clément

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *