Retrouvez-nous également sur : Telegram

Guide complet 2021

Comment faire sa déclaration d’impôt sur les cryptomonnaies en 2021 ?

5 Minutes
déclaration impots cryptomonnaies
banner
  • Dates clefs pour faire sa déclaration d'impôt sur les cryptos
  • Les différents assistants fiscaux

Un moment tant redouté par de nombreux Français approche à grand pas : la déclaration des impôts sur le revenu. Une opération qui n’est pas toujours simple, et qu’il l’est encore moins quand il s’agit de déclarer en même temps les plus-values réalisées en cryptomonnaies. Quand faut-il faire sa déclaration d’impôt sur les cryptomonnaies en 2021 ? Quelle est la fiscalité des cryptomonnaies en France et comment déclarer ses cryptos ? On vous explique tout !

Quand déclarer les impôts 2021 sur le revenu 2020 ?


Quand déclarer ses impôts 2020 ? C’est la question qui fleurit en ce moment sur la toile. Pour éviter toute déconvenue et une amende pouvant atteindre 40% voire 80% du montant de vos impôts, la première étape pour bien déclarer ses revenus, notamment ses revenus en cryptomonnaies, est de respecter les dates limites de déclaration. 

Si vous optez pour une déclaration papier pour vos revenus 2020, vous avez jusqu’au 20 mai 2021 à minuit pour l’envoyer. 

Si vous optez pour une déclaration en ligne, vous pourrez y accéder à partir du 08 avril. Concernant la date limite de déclaration d’impôt 2021 via le site impot.gouv, elle varie selon votre localité. Le découpage se fait par départements : 

  • Départements 1 à 19 : jusqu’au 26 mai 2021
  • Départements 20 à 54 : jusqu’au 1er juin 2021
  • Départements 55 à 976 : jusqu’au 8 juin 2021

La fiscalité des cryptomonnaies en France


Maintenant que vous connaissez la période fatidique de la déclaration des impôts 2021, vous vous demandez sans doute comment déclarer vos cryptomonnaies ! Vu la hausse de requêtes “déclaration impots crypto monnaie“ sur les moteurs de recherche, vous n’êtes pas seul à vous poser la question. Il faut dire que la fiscalité des cryptomonnaies n’en est qu’à ses balbutiements, et qu’elle a tendance à évoluer d’une année à l’autre. Si un flou juridique a régné à une époque, ce n’est plus le cas à présent. La fiscalité des cryptos en 2021 est clairement établie en France. On vous voit ceux qui cherchent “ne pas déclarer cryptomonnaie“ et “éviter impôt Bitcoin“ !

Pas question de frauder au fisc, les conséquences étant lourdes. Néanmoins, vous trouverez dans notre article “Comment sécuriser ses profits en cryptomonnaie ? Stablecoins, security tokens…“ des solutions (légales !) pour éviter l’impôt sur les cryptomonnaies.

Impôts 2021 : comment déclarer ses cryptos ? 

Attaquons le vif du sujet : comment déclarer ses cryptos ? 

Il existe deux cas de figure : 

  • L’imposition des plus-values des particuliers sur leurs actifs numériques
  • L’imposition des plus-values des sociétés (traders professionnels par exemple)

Nous allons ici nous pencher sur les revenus réalisés en tant qu’activité occasionnelle, c’est-à-dire les traders non professionnels.

Les personnes physiques ou les sociétés non commerciales domiciliées ou établies en France doivent désormais déclarer, chaque année, en même temps que leur déclaration de revenus ou de résultat, les références des comptes d’actifs numériques qu’ils détiennent à l’étranger.

impots.gouv.fr

Mode d’emploi de la déclaration des cryptomonnaies :

  • Munissez-vous du formulaire Cerfa n°2042.
  • Reportez vos plus-values sur la ligne 3AN. 
  • Si la vente de vos crypto actifs en 2020 a généré une moins-value, déclarez le montant de la perte sur la ligne 3BN. 
  • Sur l’annexe Cerfa n°2086, remplissez le détail des achats et ventes d’actifs numériques réalisés en 2020.
  • Notez vos comptes étrangers (notamment les exchanges sur lesquels vous avez un compte) sur le formulaire Cerfa n°3916-bis.

Quelle est l’imposition sur les cryptomonnaies ? Vos gains en crypto seront imposés à hauteur de 30%. C’est que ce l’on appelle la flat tax, aussi connue sous le nom de Prélèvement Forfaitaire Unique (PFU).

Cette taxe de 30% sur les cryptos se décompose en deux : 

  • 12,8% d’impôt sur le revenu 
  • 17,2% de prélèvements sociaux (CSG-CRDS)

La non-déclaration d’un compte étranger conduit à une amende de 750€ (par compte !), pouvant être majorée à 1 500€ si le montant des crypto-actifs qui s’y trouve dépasse 50 000€. Par ailleurs, la fraude fiscale est sévèrement punie. Omettre de déclarer vos cryptos aux impôts vous expose à un risque de majoration de 40%, pouvant aller jusqu’à 80% dans certains cas ! 

Si vous êtes perdu, sachez que les Finances Publiques mettent à disposition un document appelé “Brochure pratique 2021. Déclaration des revenus 2020.“. La page 151 de cette brochure nous intéresse tout particulièrement, puisqu’étant dédiée aux “Plus-values de cession d’actifs numériques“. On y trouve notamment la définition d’un actif numérique ainsi que la mention d’une exonération d’imposition si la plus-value réalisée lors de la vente de cryptos ne dépasse pas 304€.

Télécharger le CERFA de déclaration d’impôt sur les actifs numériques :

Quelle solution pour déclarer ses cryptomonnaies ? 

Vous suez déjà à grosses gouttes rien qu’à l’idée de faire tous les calculs liés à vos achats et ventes de crypto ? Vous êtes plus trading que comptabilité ? Gagnez du temps et de l’énergie en faisant appel à une société spécialisée en déclaration fiscale de cryptomonnaies !

Il existe plusieurs services d’assistance à la crypto-comptabilité : 

  • Waltio : solution comptable complète pour les cryptomonnaies | plusieurs formules disponibles avec une version gratuite
  • Koinly : calculateur de taxes en crypto-actifs | plusieurs formules disponibles avec une version gratuite
  • Coqonut : outil pour générer un rapport fiscal en cryptos | formule fixe à 19€99 par an
L’exemple de waltio

Les assistants fiscaux

Waltio 🇫🇷

L’assistant fiscal de référence en France. Waltio permet d’intégrer ses comptes cryptos grâce à une clef API ou en chargeant un fichier excel contenant l’ensemble des transactions effectuées sur une plateforme d’échanges. Assez simple d’utilisation, il est néanmoins un peu plus cher que ses 2 concurrents.

Tarifs : De 55€ à 799€

Koinly 🇺🇸

Entreprise Américaine avec une bonne expérience dans la déclaration des crypto-actifs, Koinly est très intuitif et permet de simuler une déclaration complète sans avoir à débourser le moindre dollar. En revanche pour obtenir le document attestant de la déclaration de vos crypto-monnaies il faudra passer par la case CB.

Tarifs : De 49$ à 279$

Coqonut 🇺🇸

L’outsider qui propose une formule unique à 20€. Concrètement les services sont les mêmes que chez Waltio ou Koinly.

À partir de 19,99€

Les atouts de ces solutions comptables pour les cryptomonnaies ? 

  • Ne plus avoir à faire soit-même les calculs de plus-values en crypto-monnaies
  • Éviter les erreurs lors du report des historiques de transaction
  • Gagner du temps lors de la déclaration fiscale des cryptos

Vous êtes imposable si vous rentrez dans l’une ou plusieurs des catégories suivantes :

  1. Vente crypto contre euro
  2. Envoi de crypto / don de cryptos
  3. Achat de service en crypto
  4. Paiement avec CB crypto
  5. Revenu du minage
  6. Hard fork
  7. Trading / levier
  8. Staking / savings et intérêts
  9. Lending (prêt)

En bref : la déclaration d’impôt sur les cryptomonnaies 2021


  • La vente d’actifs numériques contre une monnaie fiat engendre une obligation de déclaration fiscale. 
  • L’imposition sur la crypto-monnaie ne porte que sur les bénéfices réalisés lors de la vente de crypto-actifs pour de la monnaie fiat.
  • Les gains en crypto-actifs de moins de 304€ sont exonérés d’imposition.
  • Pour les personnes qui réalisent du trading de cryptos en activité occasionnelle, l’imposition sur les plus-values en crypto actifs est de 30% (flat tax). 

Questions fréquentes :

  1. Comment déclarer ses comptes Cryptomonnaies ?

    Pour cela il faut se rendre sur le site impots.gouv.fr et remplir les CERFA correspondants à la déclaration sur les actifs numériques : Cerfa n°2042, Cerfa n°2086, Cerfa n°3916-bis.

  2. Dois-je obligatoirement faire ma déclaration d'impôt sur les cryptomonnaies ?

    Vous êtes légalement tenu de faire votre déclaration d'impôt sur le revenu chaque année. À cela s'ajoutent les opérations que vous pourriez faire : bourse, immobilier, rénovation… et gains sur les cryptomonnaies. Si vous n'êtes pas obligé de détailler le contenu de vos comptes vous êtes obligé de lister tous les comptes que vous possédez.

  3. Qu'est-ce que je risque si je ne déclare pas mes comptes ?

    En France toute omission ou inexactitude dans la déclaration de votre impôt vous expose à une amende de 750 € par compte non déclaré ou de 125 € par omission ou inexactitude, dans la limite de 10 000 € par déclaration.
    Les montants de 750 € et 125 € mentionnés ci-avant sont respectivement portés à 1 500 € et 250 € lorsque la valeur vénale des comptes d'actifs numériques ouverts, détenus, utilisés ou clos auprès d'entreprises, personnes morales, institutions ou organismes établis à l'étranger est supérieure à 50 000 € à un moment quelconque de l'année concernée.

  4. Qu'est-ce qu'un compte cryptomonnaie domicilié à l'étranger ?

    Il s'agit d'un compte ouvert sur une bourse de cryptomonnaies pour laquelle vous avez rempli un formulaire anti-blanchiment ou KYC. Exemple : Coinbase, Bitpanda, Binance, Kraken, KuCoin, Liquid etc.

  5. Est-ce que les protocoles décentralisés comme Uniswap sont concernés ?

    Ils ne sont pas concernés car vous ne détenez pas de compte chez eux, car toutes les opérations s'effectuent à partir de votre wallet. Il n'est pas obligatoire de déclarer les wallets que l'on possède.

  6. Suis-je imposable si je vends mes cryptomonnaies en euro mais que je ne les retire pas sur mon compte bancaire ?

    Oui. Dès lors ou vous avez vendu vos cryptomonnaies en euro, même si vous ne les avez pas transférés sur un compte bancaire, l'État considère que vous êtes redevable de l'impôt sur les actifs numériques. En revanche les échanges de cryptos à cryptos (en stablecoin) ne sont pas imposables.

5 posts

À propos de l'auteur
Je fais partie de ces nerds qui ont voulu miner du Bitcoin à ses prémices et qui ont laissé tomber, pensant que ça ne valait pas le coup à l'époque. Entre temps, j'ai bien sûr changé d'avis ! Cela quelques années déjà que j'écris des articles sur le thème des cryptomonnaies et de la technologie blockchain. Mon profil atypique, avec une double formation de webmaster et d'historienne de l'art, m'oriente tout naturellement vers des sujets techniques et/ou liés à la culture. Un passage dans le monde de la finance m'a également poussée à m'intéresser à la fintech. Et si l'on me parle de gaming, mon côté geek prend le dessus !
Articles
Related posts
Guide complet 2021

Qu’est-ce que l’OMI d’ECOMI ?

4 Minutes
Quelles sont les cryptos les plus tendances en ce moment ? Clairement, en 2021, le token OMI d’ECOMI tire son épingle du…
Guide complet 2021

Comment créer un NFT sur la Binance Smart Chain (BSC) avec BakerySwap?

5 Minutes
Vous voulez créer votre premier NFT mais vous ne savez ni comment vous y prendre ni combien est-ce que ça va vous…
Guide complet 2021

Qu'est-ce qu'un token NFT ?

3 Minutes
Vous avez vu passer ce terme à de nombreuses reprises mais vous n’avez toujours pas compris ce qu’était un token non fongible…

Rejoins la communauté !

Toutes les semaines un condensé de l'actualité crypto, des tests et tutoriels dans ta boîte mail !

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×
Guide complet 2021

Comment sécuriser ses profits en cryptomonnaie ? Stablecoins, security tokens...