Guide complet 2021

Tout savoir sur Hyperledger

4 Minutes

Vous vous intéressez à la technologie blockchain ? Dans ce cas, vous avez forcément entendu parler d’Hyperledger et de ses solutions de Blockchain as a Service (BaaS) ! Hyperledger Fabric, Hyperledger Composer… Il est facile de s’y perdre parmi tous les projets que compte la communauté. On va tâcher de débroussailler le sujet !

Qu’est-ce que Hyperledger ?


La première chose à savoir est qu’Hyperledger n’est pas une blockchain mais une communauté à l’origine de nombreux projets collaboratifs open source, ayant donné naissance à différents frameworks et d’outils. D’ailleurs, on aura plus tendance à parler de DLT pour Distributed Ledger Technology, ou registre distribué en français. Ce type de réseau peer-to-peer regroupant des données est décentralisé. On ne va pas s’engouffrer dans le débat sur les différences entre DLT et blockchain, retenez simplement qu’une chaîne de blocs est un type de registre distribué.

La particularité d’Hyperledger est que cette communauté tourne autour de plusieurs DLTs dont le plus connu est Hyperledger Fabric. Pour la petite histoire, le projet est né en 2016 sous l’impulsion de The Linux Foundation et de 30 partenaires. À noter qu’à ce jour, il compte plus d’une centaine de membres et pas des moindres. IBM, Accenture, ConsenSys, Microsoft, American Express, Visa ou encore EDF, on y retrouve des poids lourds de secteur variés ! C’est désormais tout un écosystème visant à faciliter l’adoption de la technologie blockchain par des professionnels de tous bords. Ce consortium d’entreprises mise ainsi sur un modèle de Blockchain as a Service (BaaS), comme l’IBM Blockchain Platform. Cette solution, développée par IBM à partir d’Hyperledger Fabric, vient d’être rendue en partie open source par le géant de la tech.

Ce projet est donc constitué de :

  • 6 Distributed Ledgers 
  • 4 Libraries 
  • 5 Suites d’outils
  • Hyperledger Grid
  • Hyperledger Labs

Quels sont les différents frameworks d’Hyperledger ? 


  • Fabric : une solution modulable de type plug-and-play permettant de créer des blockchains dont l’accès peut être privé. Dans Hyperledger Fabric, les smart contracts sont appelés chaincode. Ils peuvent être codés selon différents langages de programmation : Go, JavaScript, Java… Du côté des blockchains créées, différents consensus sont proposés. Le framework Hyperledger Fabric a été initialement développé par IBM et Digital Asset. 
  • Besu : un client Ethereum pouvant être utilisé de façon publique ou privée, avec différents consensus. 
  • Burrow : un framework dont le but est d’interagir avec la blockchain Ethereum. Il utilise le consensus practical Byzantine Fault Tolerance (pBFT). 
  • Indy : une suite d’outils destinée à la décentralisation de l’identité numérique. Il s’agit du seul framework ayant une utilisation ciblée.
  • Iroha : une autre plate-forme modulaire pour développer des blockchains avec le consensus YAC. 
  • Sawtooth : une solution dédiée à la création de smart contracts avec plusieurs consensus, dont le Proof of Elapsed Time (PoET) et le practical Byzantine Fault Tolerance (pBFT). Intel est à l’origine de ce framework qui supporte différents langages de programmation, dont le Solidity, le Go, le Python ou encore le Javascript pour ne citer qu’eux. 
  • Grid : cette plate-forme est de son côté spécifique au domaine de la supply chain, en utilisant notamment des smart contracts. 

Quels sont les librairies et outils d’Hyperledger ?


Les librairies : 

  • Hyperledger-Aries : cette librairie tourne autour de la vérification d’identité, qui fonctionne avec Hyperledger Ursa pour la cryptographie. 
  • Hyperledger-Quilt : une solution conçue pour aider les développeurs à créer des solutions de paiement en fiat ou en cryptomonnaies à travers n’importe quel réseau grâce au protocole Interledger (ILP). 
  • Hyperledger-Transact : cette librairie offre aux développeurs une interface pour exécuter des smart contracts. Elle permet également d’utiliser de nouveaux langages, appelés “smart contract engines“. 
  • Hyperledger-Ursa : cette solution regroupe des outils cryptographiques

Les outils : 

  • Hyperledger-Avalon : un outil issu des Trusted Compute Specifications de L’Enterprise Ethereum Alliance, visant à améliorer la sécurité des blockchains. 
  • Hyperledger-Cactus : un outil dont l’objectif est d’intégrer de façon sécurisée des blockchains. 
  • Hyperledger-Caliper : nombre de transactions par seconde (TPS), utilisation des ressources, latence… Cet outil permet de mesurer la performance d’une blockchain. Plusieurs sociétés, dont Oracle, Huawei et IBM en sont à l’origine.
  • Hyperledger-Cello : un outil dont le but est de simplifier la création et le suivi de blockchains.
  • Hyperledger-Explorer : comme son nom l’indique, cet outil, qui se présente sous la forme d’une application Web, donne la possibilité d’explorer en détail les registres distribués. 

Qui peut devenir membre d’Hyperledger ?

Le projet vous intéresse et vous souhaitez rejoindre la communauté ? L’adhésion est ouverte aux entreprises mais pas aux personnes physiques. Le tarif pour les sociétés qui ne sont pas encore membre de la Linux Foundation va de 10 000$ pour celles comptant moins de 50 employés, à 70 000$ à celles qui comptent plus de 5 000 employés. Pour devenir Premier Member, le tarif passe à 250 000$ ! Attention, Hyperledger veille sur l’éthique de sa communauté. Pas question de devenir membre pour promouvoir à tour de bras des ICOs ou STOs !

Comme on l’a vu, le projet ne s’attache pas à un seul secteur mais vise à en toucher autant que possible. Ainsi, le géant américain de la grande distribution Walmart utilise Hyperledger Fabric non seulement pour sa supply chain afin d’assurer le suivi de produits alimentaires mais également pour améliorer la gestion des transports via DL Freight, en partenariat avec DLT Labs.

En résumé : 


  • Hyperledger est une suite de frameworks et d’outils gravitant destinée aux entreprises.
  • Son objectif est de faire entrer la technologie blockchain chez les professionnels, tous secteurs confondus.
  • La communauté Hyperledger comporte de nombreux membres, dont des entreprises majeures. 
  • Hyperledger Fabric est le framework qui connaît la plus grande adoption.

Nos articles sont rédigés dans un but à caractère éducatif et informatif. Nous ne fournissons pas de conseil en investissement. Tout investissement comporte un risque de perte en capital. N’investissez jamais plus que ce que vous êtes prêt à perdre.

23 posts

À propos de l'auteur
Je fais partie de ces nerds qui ont voulu miner du Bitcoin à ses prémices et qui ont laissé tomber, pensant que ça ne valait pas le coup à l'époque. Entre temps, j'ai bien sûr changé d'avis ! Cela quelques années déjà que j'écris des articles sur le thème des cryptomonnaies et de la technologie blockchain. Mon profil atypique, avec une double formation de webmaster et d'historienne de l'art, m'oriente tout naturellement vers des sujets techniques et/ou liés à la culture. Un passage dans le monde de la finance m'a également poussée à m'intéresser à la fintech. Et si l'on me parle de gaming, mon côté geek prend le dessus !
Articles
Related posts
Guide complet 2021

Mais au fait c'est quoi le Metaverse dans la blockchain ?

4 Minutes
Marre de la réalité ? Bienvenue dans un monde parallèle où nous quittons nos corps pour incarner des avatars ! Aujourd’hui, on…
Guide complet 2021

Comment créer un wallet BSC ?

4 Minutes
La Binance Smart Chain (BSC) est de plus en plus adoptée pour construire des projets  à base de smart contracts et nombreuses…
9.0
Guide complet 2021

Bit2Me : la plateforme Espagnol d'achat et vente de crypto-monnaies

5 Minutes
Bit2Me est une plateforme de négociation de crypto-monnaies. Si vous ne connaissez pas encore cette plateforme, sachez que la plateforme concentre plus…

Rejoins la communauté !

Toutes les semaines un condensé de l'actualité crypto, des tests et tutoriels dans ta boîte mail !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×
Guide complet 2021

Masternodes et staking : la solution contre la chute des cryptomonnaies ?